Tout savoir sur l’opération des varices

Les varices sont causées par des veines qui se dilatent due à l’hyper pression veineuse. Ceci est quand les valves qui se situent dans les jambes deviennent incompétentes et le sang reflue. Mais est-ce qu’une contention est utile pour se débarrasser de cette pathologie et existe-t-il des traitements ? 

Les symptômes des varices 

De nombreux signes peuvent vous alerter si vous êtes atteinte de ce problème tel que : 

  • Une sensation de lourdeur et des douleurs au niveau de l’une des jambes, des démangeaisons, mais aussi des œdèmes, à ce niveau il existe des traitements ; 
  • Une thrombose veineuse superficielles indique que vous êtes dans un niveau avancé.  

Le bon moment pour faire l’opération des varices 

Il est possible de faire un traitement par injection sclérosante à la mousse quand la taille des veines mesuré par l’écho-Doppler est encore petite. Mais quand le calibre du veine très souligné, une chirurgie doit être envisagée. Ce genre d’opération se fait sans hospitalisation et à courte durée.

Des instructions avant et après l’opération de la veine malade

Avant cette opération, il faut que le patient se nourrisse, sans boire de l’alcool aussi. L’épilation et le rasage doivent être 24 h avant l’ablation ou la contention des varices.

Le déroulement de l’intervention pendant la journée de l’opération 

On l’avait dit, la chirurgie de cette pathologie n’a pas besoin d’une hospitalisation, mais il faut arriver à 5 à 10 minutes à la clinique avant le début de l’intervention. Puis le Dr Mercier rencontre le patient et l’invite à le changer. Ensuite, l’assistante médico-chirurgicale prend en charge le patient pour lui montrer les différents étapes à suivre avant la chirurgie. 

Toutes ces démarches terminées, le patient entre dans la salle d’opération, et se met en position debout, pour marquer les veines malades à l’aide de l’échographie. Il est à noter qu’une visite postopératoire est comprise dans le traitement des veines malades qui dure pendant 7 à 10 jours.

La chirurgie consiste soit pour faire l’ablation ou la contention des veines, pour que le patient puisse retrouver la santé. Après l’opération, il faut éviter certaines choses comme l’alcool, faire des exercices trop fort, voyager en avion. 

La technique chirurgicale 

C’est une phlébectomie qui se déroule sous anesthésie générale ou partielle qui endort les jambes. Puis le chirurgien fait des incisions de quelques centimètres dans les plis inguinaux, c’est-à-dire au niveau de l’aine et sur les membres inférieurs. Ceci est dans le but d’accéder aux varices principales. 

C’est la veine en mauvaise santé qui est liée, et une ablation et excision suivent après cela. Enfin, des petites ponctions cutanées sont effectuées pour atteindre les plus petites veines. 

La technique endovasculaire

C’est une opération qui permet de mettre en place un cathéter dans la veine saphène et de la détruire de l’intérieur. Donc c’est soit en la brûlant, à l’aide d’un laser endoveineux, ou par injection de produit sclérosant. L’anesthésie utilisée est localement comme ça le patient souffre moins et ressent peu d’hématomes. 

Le stripping 

Avec cette technique, inutile de faire appel à l’utilisation d’un laser, car il suffit de retirer directement les varices. Donc stripping, c’est d’arracher la veine saphène, mais il faut savoir qu’il y a un grand risque de débordement de sang. Cela peut causer une insuffisance. 

La bague de ronflement pour le ronfleur

L’anneau anti-ronflement est un moyen sûr et efficace d’aider les personnes qui ronflent. L’anneau anti-ronflement est un produit conçu pour arrêter le ronflement. C’ est